Quelle est la différence entre le THC et le CBD?

THC et le CBD

Publié le : 04 août 20227 mins de lecture

L’exploitation du cannabis ou du chanvre est encore un sujet à débat. Actuellement, même si beaucoup de monde reconnaît les bienfaits du cannabidiol, ou CBD, il y en a qui prennent à confusion cette molécule avec le tétrahydrocannabinol ou THC. En effet, c’est une histoire de molécules fraternelles, car ces deux cannabinoïdes sont issus de la même plante. Avec une manipulation modérée, il s’avère que le cannabis a certaines vertus thérapeutiques pour combattre plusieurs problèmes de l’organisme. Toutefois, entre ces deux composants-là, il existe plusieurs différences qui les séparent de l’autre. Entre tétrahydrocannabinol et cannabidiol, les faits sont clairs du fait que ce premier n’ait pas reçu aucune légalité alors que le second en ait reçu.

La différence, c’est principalement sur les effets sur l’organisme que ça s’observe

Pour les amateurs de la consommation du cannabis, ils ont un point de vue assez généralisé à ce sujet. En tant que plante, jugé par le grand public en tant que psychotiques, la feuille de chanvre est utilisée par les accros à planer. Cet effet hors de contrôle est le résultat de l’effet du THC sur les capteurs sensoriels, l’humeur, la perception et l’état motrice du corps après sa consommation. Le terme le plus exact pour ce type d’addiction est l’effet psychoactif. Effectivement, le problème principal que le tétrahydrocannabinol crée chez l’organisme est la dépendance. Plus une personne en consomme, plus elle devient dépendante du cannabis. Contrairement à cette propriété psychotrope, le CBD est un cannabinoïde qui aurait plutôt des vertus thérapeutiques. Il aide son consommateur à fluidifier ses problèmes d’articulations et de musculations. Avec une consommation modérée et contrôlée, le CBD peut ainsi agir de manière positive sur le corps. Si vous souhaitez en savoir plus sur le cannabidiol, des sites spécialisés comme saveurs-cbd.fr peuvent vous guider à coup sûr dans vos recherches.

Des effets postérieurs à la consommation très différents

Le tétrahydrocannabinol et le cannabidiol sont deux molécules complémentaires dans la feuille de chanvre. Si une consommation abusée de la première molécule entraîne de la paranoïa et un volume important d’anxiété, le second entre en jeu pour apporter l’effet moins dans l’équation. En effet, une personne prenant trop de cannabis à taux élevé de tétrahydrocannabinol va par la suite avoir des problèmes d’anxiété et de paranoïa évidents. Au fur et à mesure que la personne en consomme, son état de santé mentale s’empirera. Toutefois, avec le CBD, son interaction se différencie globalement de l’effet que ce dernier a sur les capteurs CB1 du corps. Objectivement parlant, et suivant des résultats de plusieurs années de recherche, le CBD permet effectivement d’atténuer les effets psychoactifs du tétrahydrocannabinol sur le système nerveux du corps humain. Beaucoup de gens préfèrent, à cet effet, se lancer sur le cannabidiol plutôt que de se jeter dans la tanière de son cannabinoïde fraternel.

La reconnaissance de ces deux molécules au niveau de la loi

En observant les effets thérapeutiques du CBD, ce complément a été légalisé sur le territoire français il y a quelques années de cela. À la suite des tests et des traitements réussis grâce à lui, beaucoup de monde se font maintenant à l’idée que le cannabis n’est pas toujours synonyme de dépendance. Sa réglementation a été mise en place pour contrôler sa vente, mais surtout sa consommation auprès de la communauté. La loi est stricte et exige à ce que son revendeur respecte le seuil imposé pour le tétrahydrocannabinol présent dans les produits. Actuellement, ce seuil est fixé à moins de 0,3 pour cent afin d’éviter de générer une dépendance à ce psychotrope. Cependant, le débat est encore en cours concernant son voisin. En effet le THC c’est quoi pour le grand public ? Ce n’est qu’un complément à problème qui entraîne la dépendance pour celui-ci. Bien que celui-ci est très efficace dans le combat contre l’insomnie, les maux de ventre et l’absence d’appétit, l’euphorie mal placé qu’il engendre donne peur et peu de consommateurs sont prêts à prendre le risque. Ainsi, même le gouvernement est encore en plein questionnement pour la légalisation de ce complément sur le marché de l’alimentation.

La modération, un effet essentiel pour votre santé

Que ce soit CBD ou tétrahydrocannabinol, il est toujours important de garder les pieds sur terre. Même si les effets recherchés dans la consommation de l’une de ces deux molécules vous sont bénéfiques, n’oubliez surtout pas qu’une dose plus importante que ce dont vous avez besoin pourrait être fatal pour votre organisme. Il s’agit en effet de vous guérir et non de créer des problèmes de santé. Votre bien-être doit être votre objectif principal. Pour cela, évitez de consommer ces molécules en trop. Soyez maître de votre corps et ne recherchez que son bien-être. Trop de consommation de CBD peut éliminer l’effet de certains médicaments dans le corps. Mais aussi, ce strictement déconseillé pour les femmes enceintes du fait qu’il peut avoir un effet somnolent sur l’organisme. Consommé en une grande quantité, le THC crée de la dépendance et des problèmes d’anxiété.

Plan du site